Ouvrage Transmettre

On entend aujourd’hui beaucoup parler de « crise de la transmission » : le « pouvoir » des autorités traditionnelles seraient de plus en plus remise en cause et ce, dans l’ensemble des sphères de la société : éducation, politique, médecine, management…

Loin d’être une fin en soi, ne serait-ce pas une magnifique opportunité pour inventer un autre modèle de transmission ? C’est ce qu’interroge cet ouvrage passionnant que je vous invite à découvrir au plus vite !

En voici les principaux enseignements…

QU’EST-CE QUE TRANSMETTRE ?

(par Caroline Lesire1, Ilios Kotsou2 et Christophe André3

Les auteurs commencent par nous rappeler que transmettre, c’est avant tout « une volonté de partager avec les autres ce que nous avons reçu de précieux ».

Mais, c’est aussi et surtout les comportements et les attitudes que nous observons le plus souvent, qui vont être prioritairement transmis, comme l’illustre parfaitement cette citation d’Edel Maex4 :

« En prêchant le respect à un enfant, on ne lui apprend pas le respect, on lui apprend à prêcher. Le respect est enseigné aux enfants en les respectant » .

En effet, les auteurs nous rappellent que la transmission réside dans l’attitude, l’exemple, la cohérence et l’inspiration déclenchée par les comportements que nous admirons.

L’ENFANCE, UNE ÉTAPE CLÉ DANS LA TRANSMISSION

(par Catherine Gueguen5)

Catherine Gueguen poursuit en rappelant que le développement affectif, intellectuel et social des enfants est très largement impacté par :

  • les relations empathiques et bienveillantes qui favorisent le développement global du cerveau des enfants et permet de libérer de l’ocytocine, hormone qui contribue à réduire l’anxiété sociale et favorise la coopération
  • la possibilité pour les enfants d’exprimer leurs émotions : jusqu’à l’âge de 5 ans, un enfant vit des tempêtes émotionnelles qu’il est important d’accueillir. Exprimer ses émotions apaise et régule le cerveau émotionnel

Aussi, pour transmettre aux enfants le meilleur de nous-même, C. Gueguen nous explique qu’il est indispensable d’incarner ce que nous souhaitons transmettre, en faisant preuve d’empathie, de bienveillance et en « apprivoisant » ses émotions ainsi que celles de ses enfants.

CRÉER UN CONTEXTE FAVORABLE À LA TRANSMISSION

(par Céline Alvarez6)

Céline Alvarez évoque ensuite que les enfants sont naturellement prédisposés à accueillir et recevoir l’héritage de l’humanité. Il serait dès lors du devoir des adultes de créer des environnements adaptés, capable de nourrir en grande quantité et en qualité leur intelligence, en grande demande d’informations.

Aussi, pour transmettre, C. Alvarez nous rappelle qu’il est indispensable de respecter les mécanismes biologiques de l’apprentissage humain, qui passent par :

  • La motivation : l’être humain ne peut biologiquement apprendre quelque chose qui ne l’intéresse pas. La curiosité et l’enthousiasme pour un sujet permettent d’activer les zones de mémoire.
  • La reliance sociale positive : l’être humain ne peut pas apprendre dans un contexte où il ne se sent pas positivement relié aux autres, de façon chaleureuse et empathique.

L’auteur conclut en soulignant que l’empathie, la bienveillance, l’attitude chaleureuse de l’adulte envers les enfants et entre les enfants catalysent de manière extraordinaire le développement cérébral.

TRANSMETTRE LES CLÉS POUR DEVENIR SOI-MÊME

(par Frédéric Lenoir7)

Frédéric Lenoir nous apporte ensuite son éclairage en précisant que transmettre, c’est aussi permettre aux autres de grandir en conscience en leur apportant les clés pour se connaître. C’est « transmettre ce que l’on pense, ce que l’on croit en proposant aux autres de le remettre en question, de discerner si cela est juste pour eux en développant leur esprit critique ».

F. Lenoir nous livre 5 transmissions essentielles qu’il a reçu de ses maîtres et philosophes :

  • Toujours rechercher la vérité, être lucide et conscient, au-delà des idées reçues, des préjugés et des croyances
  • Lâcher son égo, qui se construit en permanence dans le regard des autres
  • Oser aimer, de façon inconditionnelle et universelle
  • Susciter de nouveaux désirs justes et bien orientés pour toujours progresser, le désir étant l’essence de l’homme
  • Lâcher prise, accepter ce qui est, ne pas lutter et accompagner le courant
TRANSMISSION : QUAND LE MESSAGER EST LE MESSAGE

(par Matthieu Ricard8)

Matthieu Ricard poursuit en rappelant l’importance de la qualité du maître, qui doit être l’exemple vivant de ce qu’il transmet, dans un souci de cohérence parfaite entre le discours, l’intention et le comportement.

Il ajoute qu’un maître spirituel « c’est aussi le silence d’une présence inspirante qui vous invite à découvrir le potentiel que l’on a en nous ».

CE QUE LES PEUPLES DU BOUT DU MONDE ONT À NOUS TRANSMETTRE

(par Frédéric Lopez9)

Frédéric Lopez revient ensuite sur les grands enseignements qu’il a reçu lors de ses nombreuses émissions « Rendez-vous en terre inconnue ». Il fait le voeux que chacun et chacune d’entre nous devienne des « conspirateurs positifs », en osant oeuvrer positivement pour le changement.

Il nous livre les 4 leçons qu’il retient de ses expériences :

  • Nous ne sommes rien sans les autres
  • Le sourire provoque toujours le meilleur chez tous ceux que l’on croise
  • Il est important de prendre le temps de la solitude pour mieux se retrouver
  • Il faut cultiver le bonheur des petites joies
UN MONDE PLUS SOLIDAIRE ET DURABLE EN HÉRITAGE

(par Caroline Lesire, Ilios Kotsou et Christophe André)

Les auteurs concluent en rappelant qu’il est temps d’inventer un nouveau modèle de transmission, où les citoyen·ne·s y jouent un rôle central, où la démocratie devient véritablement inclusive, où la coopération et l’intelligence collective est favorisée, avec confiance dans le potentiel et l’autonomie de chacun·e…

« La transmission, c’est cette attention portée à l’autre qui fait qu’en lui surgit le meilleur de lui-même » Christiane Singer10

Belle lecture à tous et toutes !

 

 

1 – Caroline Lesire a confondé l’association Émergences. Elle est instructrice MBSR et notamment co-auteure du livre « Se changer, changer le monde », L’Iconoclaste, 2013.
2 – Ilios Kotsou est docteur en psychologie et formé à la mindfulness. Il a confondé l’association Émergences et est l’auteur de nombreux livres dont l »‘Éloge de la lucidité, » Robert Laffont, 2014.
3 – Christophe André est médecin psychiatre et psychothérapeute. Il anime des groupes de méditation de pleine conscience et est l’auteur de nombreux livres dont « Méditer, jour après jour. 25 leçons pour vivre en pleine conscience », ‘Iconoclaste, 2011.
4 – Edel Maex est psychiatre, auteur et formateur, pionnier de l’introduction de la pleine conscience en Belgique.
5- Catherine Gueguen est pédiatre et auteure de deux ouvrages dont « Vivre heureux avec son enfant. Un nouveau regard sur l’éducation au quotidien grâce aux neurosciences affectives », Robert Laffont, 2015.
6- Céline Alvarez est auteure et conférencière. Elle a mené un projet de classe expérimentale à Gennevilliers de 2011 à 2014. Plus d’infos, ICI.
7 – Frédéric Lenoir est un philosophe, sociologue et historien des religions. Il est confondateur de la fondation SEVE et auteur de nombreux ouvrages comme « La puissance de la joie », Fayard, 2015.
8 – Matthieu Ricard est docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain et photographe. Il est l’auteur de nombreux ouvrages comme « Plaidoyer pour le bonheur », Nil Éditions, 2008.
9 – Frédéric Lopez est animateur et producteur. Il créa notamment l’émission « Rendez-vous en terre inconnue » en 2004.
10- Christiane Singer est écrivaine, essayiste et romancière.

Référence de l’ouvrage :

« TRANSMETTRE, Ce que nous nous apportons les uns les autres », L’Iconoclaste, 2017


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *